Dans le cadre de l’appel d’offres organisé
par la CRE, Dhamma Energy avait été déclarée adjudicataire pour un projet de
centrale photovoltaïque au sol sur le site de l’aérodrome de l’Ardèche
Méridionale (Rhône-Alpes). Il s’agit au demeurant de l’un des premiers projets
développés sur un aérodrome en France.

Le développeur et exploitant de centrales
photovoltaïques Dhamma Energy inaugure aujourd’hui
l’un des plus grands projets photovoltaïques réalisés sur un aérodrome en
activité en France, un parc photovoltaïque de 12 MW sur l’aérodrome de
l’Ardèche Méridionale.

Dhamma Energy avait obtenu en 2009 l’autorisation de développer et exploiter ce projet à travers l’appel à projet lancé par l’exploitant de l’aéroport, le Syndicat Départemental d’Equipement de l’Ardèche (SDEA). La centrale bénéficie d’un tarif de rachat de l’électricité produite établi par l’appel d’offres national CRE3 2015 en partenariat avec la société Urbasolar.

Ce projet constitue l’une des premières
installations photovoltaïques conçues sur un aérodrome en France. La superficie
disponible aux abords des pistes est particulièrement favorable à
l’implantation de centrales photovoltaïques. À l’heure actuelle, de nombreux
projets photovoltaïques sur des aérodromes sont en cours de développement en
France.

« Je suis très fier que Dhamma Energy
ait été un des pionniers avec un des premiers projets solaires sur un aérodrome
en activité », a déclaré Olivier Crambade, co-fondateur de Dhamma Energy.

Le respect d’une règlementation
environnementale exigeante a été une des priorités de ce projet démarré en
2009.  Dhamma Energy a été le responsable du développement de la centrale.
Pour la construction et l’exploitation de l’installation, Dhamma Energy a
décidé de collaborer avec Urbasolar, compte tenu de sa forte présence locale et
de ses capacités techniques.

Le parc solaire, conçu avec des modules
Sunpower et des trackers un axe, a été mis en service le 24 avril
dernier. La production annuelle d’électricité sera d’environ 18 500 MWh/ an, ce
qui représente la consommation d’environ 12 000 personnes.

Il est à noter que l’orientation des trackers
(est-ouest), est perpendiculaire à celle de la piste (nord-sud) permettant
d’éviter de possibles éblouissements pour les avions utilisant l’aérodrome.

Ce projet permettra à l’exploitant de
l’aérodrome, le SDEA, d’obtenir des revenus supplémentaires pendant 30 ans
grâce au paiement de loyers pour l’occupation du site. A noter que cet
aérodrome rend une mission de service public en servant de base pour les
activités aériennes de sécurité civile et de sauvetage.

« L’expérience acquise avec le parc
solaire de l’aérodrome d’Ardèche est très positive pour la réalisation d’un
autre projet photovoltaïque de 51 MW que nous commencerons à construire en 2019
sur l’aérodrome d’Athies-Samoussy », a souligné Olivier Crambade.

La France est l’un des principaux marchés
pour Dhamma Energy avec plus de 150 mégawatts en phase avancée de
développement, aussi bien pour des projets au sol que sur toitures. Début 2018,
Dhamma Energy a remporté à l’appel d’offres CRE4, 3 projets photovoltaïques au
sol totalisant 51 MW, dont la construction aura lieu l’année prochaine à
Athies-sous-Laon et Samoussy (Aisne). Dhamma Energy a été le principal
adjudicataire de cet appel d’offres pour la période 3, dans la famille des
projets au sol compris entre 5 et 17 MW.

Dhamma Energy est un développeur
photovoltaïque international qui compte un portefeuille de projets solaires sur
trois continents. Le Mexique, où la société a développé 400 MW aujourd’hui en
phase de construction, mais aussi l’Espagne, où plus de 150 MW sont
actuellement en cours de développement, sont parmi les autres marchés
prioritaires de Dhamma Energy.

Si continuas utilizando este sitio aceptas el uso de cookies. más información

Utilizamos cookies en este sitio web para mejorar su experiencia de usuario.
Al hacer clic en cualquier enlace de este sitio web usted nos está dando su consentimiento para la instalación de las mismas en su navegador. Mas inforamción

Cerrar